Edito

Les Jeux de Rio en 2016 ont sûrement marqué un tournant olympique au visage plus féminin. Avec 45% de Dames et une égalité dans les disciplines, le sport féminin a côtoyé son alter ego masculin au Brésil. La parité est en marche. Enfin, presque. Avec un contingent représentant 43% du total des sportifs à Rio, la France s’est elle aussi rapprochée de l’égalité comptable. Sur le plan médiatique, l’évolution est en revanche beaucoup moins nette. Avec encore seulement 15% des retransmissions sportives dédiées au sport féminin, la télévision hexagonale est la preuve que la disparité des genres est encore ancrée.

Une journée spéciale pour le sport féminin a d’ailleurs été créée sous l’impulsion de Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) en janvier 2017 pour sensibiliser les citoyens sur la vraie place du sport féminin dans l’univers médiatique. Depuis, la campagne réussie de la coupe d’Europe féminine de football sur les chaines publiques et l’acquisition des droits par TF1 pour la coupe du monde 2019 en France, est preuve que le foot féminin lui, attire. Mais le ballon rond est encore l’exception qui confirme trop souvent la règle : nombreux sont les sports féminins qui végètent sur le banc de touche médiatique.

C’est de ce constat qu’est né Les Championnes. À l’initiative du projet ? Cinq jeunes convaincus que l’avenir médiatico-sportif passera par les performances Dames. Loin de tous clichés, Les Championnes apportera avec précision, justesse et rigueur, un éclairage détaillé sur le sport féminin et toutes ses problématiques annexes. Pour cela, l’information sera diversifiée, cueillie à la source et offrira au lecteur un nouveau point de vue sur ces athlètes de haut niveau. Les Championnes est votre média web 100% sport, 100% féminin.


La rédaction